20 mai 2018

AC Ajaccio - HAC : 2 - 2 (5-3 tab). La tête haute!

AC Ajaccio - HAC : 2 - 2 (5-3 tab). La tête haute!
Dans ce deuxième match de play-offs, le HAC jouait donc ce soir à Ajaccio contre l’ACA. Ambiance chaude dans un stade rempli à moitié seulement et un parcours sécurisé donnaient le ton de la soirée. A distance, un millier de supporters havrais soutenaient leurs favoris dans les salons du stade Océane, prêts à envoyer les bonnes ondes à travers la France. La partie commençait par un round d’observation, pas d’occasions mais un jeu heurté témoignant de la volonté des deux équipes de l’emporter. A la 16e, Gimbert, d’une frappe de demi-volée consécutive à une déviation, trouvait le cadre et ouvrait la marque pour les locaux. Et, dans la foulée, un deuxième coup dur atteignait les Hacmen : Coulibaly, victime d’un traumatisme crânien consécutif à un dégagement à bout portant de Maazou, était contraint de sortir sur civière. Oswald Tanchot changeait alors son organisation, repassant Samba Camara à gauche et faisant entrer le jeune Alimami Gory.

Le jeu devenait peu à peu havrais et, transformant un ascendant visiblement à la fois physique et technique, les Ciel et Marine égalisaient via une action menée sur la droite par Bonnet qui, plein de sang-froid, décalait Mateta lequel trompait Leca imparablement (37e, 1 - 1). Deux minutes plus tard, le même Mateta, à la lutte avec Lejeune, gagnait à nouveau son duel avec Leca ! Mais ce deuxième but havrais était refusé pour une prétendue faute du grand Jean-Philippe. A la pause, le score était donc de (1-1), avec un avantage certain dans le jeu et dans la tête pour les Ciel et Marine.

Le HAC reprenait la partie avec les mêmes bonnes intentions. Mateta, encore lui, s’emmenait le ballon mais sa frappe passait au-dessus (57e). Et alors que l’Ajaccien Boe-Kane venait de voir sa tentative bien bloquée par Thuram, Mateta, prenant toujours la profondeur, butait sur le portier corse (61e). Les Havrais dominaient, prenaient à la gorge des Ajacciens paradoxalement visiblement plus fatigués que leurs visiteurs du soir, et un nouveau beau mouvement finissant par une frappe de Bonnet était repoussé par le portier local… dans les pieds de Gory voyant sa tentative elle aussi arrêtée (67e) !

Les Ajacciens sortaient quelque peu la tête de l’eau par un coup franc de Sainati juste au-dessus de la transversale de Thuram. Les cadres corses étaient au bout du rouleau, Cavalli puis Nouri cédaient leur place. Les locaux craquaient, Pantaloni était expulsé par l’arbitre, Leca réalisait encore un arrêt sur une reprise de Bonnet, et les Havrais continuaient d’appuyer malgré les blessures (Lekhal, héroïque sur une jambe, Bese contraint au bout du compte de céder sa place au jeune Ozdemir à la 91e). Sur ce score de 1 à 1, M. Schneider sifflait la fin du temps réglementaire. Le scénario terrible : prolongations.

Un centre-tir de Maazou (93e), une tête de Seleimani au-dessus (94e), les Ajacciens se montraient davantage en ce début de prolongations. Guitane remplaçait Bonnet pour le dernier changement havrais (98e). Mais la dramatique allait se jouer dans la deuxième moitié de ces prolongations. Premier acte : dans la surface de réparation, Coutadeur se permettait de bousculer l’arbitre. En application pure et simple du règlement, M. Schneider indiquait le point de penalty et expulsait le fautif (108e) ! Mateta, sous les huées et les vociférations, transformait la sentence sans trembler. Et là, tout bascula ! Mateta, coupable de célébrer son but comme son amis de Lyon Memphis Depay, fut pris à partie par les joueurs ajacciens. Suivit une échauffourée entraînant au bout de quelques instants l’expulsion de Mateta et de Bain côté havrais et de Sainati côté corse ! Neuf contre neuf, la partie allait se jouer en rangs serrés. Gimbert, promu capitaine, portait des réserves techniques quant à la validité du penalty… Le HAC tenait, fort, concentré, mais, à cinq secondes de la fin des cinq minutes d’arrêts de jeu, Mady Camara égalisait sur une frappe trompant Thuram. 2 à 2, M. Schneider sifflait la fin du match alors que le terrain était envahi ! On se dirigeait donc vers la terrible épreuve des tirs au but.

A cette loterie au bout du bout, les Ajacciens s’imposèrent donc 5 tirs au but à 3, Ferhat ratant sa tentative, la première de la série. Personne ne lui en voudra tant sa saison fut réussie.
Nos Hacmen ont donc achevé leur saison, ratant d’un cheveu les barrages contre le 18e de L1 malgré les épreuves parfois dramatiques de ces dernières semaines. Merci au public pour son soutien. Nous vous donnons rendez-vous en 2018-2019.

O.D



Fiche technique de la rencontre

HACVSClermont
HAC - Clermont
17/08/2018 - 20:00
Stade Océanebeinsport1
Billeterie
HACVSBourg en Bresse
HAC 2 - 0 Bourg en Bresse
14/08/2018 - Stade Océane
ère journée de Ligue 2
4ème journée
17/08/2018 HAC - Clermont
5ème journée
24/08/2018 Brest - HAC
Coupe de la Ligue
28/08/2018 HAC - Brest
6ème journée
31/08/2018 HAC - Orléans
PtsGNP
6 Niort 6 2 0 1
8 Paris FC 5 1 2 0
9 HAC 5 1 2 0
10 Brest 4 1 1 1
11 GFC Ajaccio 4 1 1 1
HAC - Clermont
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto
Filiassur