4 novembre 2019

HAC - Nancy : 1 - 1. Une histoire de penaltys

Un match nul qui laisse des regrets, beaucoup de regrets. Car le HAC voulait cette victoire, s’est donné les moyens de la remporter, malgré les absences et une équipe remaniée. Généreux, impliqués, les Hacmen ont certes été parfois maladroits, nerveux, mais se sont procuré des occasions. Et il n’a pas manqué grand-chose.
HAC - Nancy : 1 - 1. Une histoire de penaltys
Les Havrais donnaient le ton d’entrée : une tête décroisée de Bese sur un corner de Basque (11e), puis un coup franc du même Basque (13e) et une tête d’Assifuah montraient la volonté des Ciel et Marine de renouer enfin avec la victoire. Mais la meilleure occasion, la plus nette qu’il puisse y avoir, fut à la 23e : un penalty sifflé par M. Rainville. Tino Kadewere, le spécialiste maison, s’emparait du ballon mais sa frappe à ras de terre était détournée par Valette (23e). Tant pis, ce n’était que partie remise ! A la 37e, El Kaoutari commettait une méchante faute sur Basque et l’arbitre désignait à nouveau le point de penalty. D’un grand sang-froid, Tino Kadewere prenait ses responsabilités et, cette fois, trompait le portier nancéen (1-0, 39e) pour son douzième but de la saison. La pause était sifflée sur cet avantage aux Havrais.

En seconde période, les esprits s’échauffaient quelque peu. M. Rainville désignait pour la troisième fois de la soirée le point de penalty, et cette fois, c’était en faveur des Lorrains, pour une prétendue faute de Barnabas Bese. Vagner transformait la sanction et permettait à l’ASNL d’égaliser (1-1, 61e). Les Ciel et Marine, toujours volontaires, généreux, mais se précipitant un peu trop, ne baissaient pas les bras. Un coup franc de Basque trouvait une tête de Thiaré (67e), ce dernier se créant une magnifique occasion en décochant une frappe en pivot que Valette détournait au prix d’une superbe parade (69e). Sur le corner qui suivait, Meras envoyait un missile que captait à nouveau le gardien nancéen (70e). Mathieu Gorgelin, de son côté, intervenait proprement sur un tir de Bassi (70e). Paul Le Guen effectuait ses premiers changements, Assifuah et Ben Mohamed cédant la place à Youga et Woyo Coulibaly (77e).

Le HAC continuait de pousser, de faire les efforts, et c’était au tour de Kadewere de se heurter à Valette, toujours très en verve (83e). Blessé depuis plus de deux mois, Alan Dzabana faisait son entrée en jeu, remplaçant Thiaré (86e). Et il allait vite se mettre en évidence, ratant de peu le but victorieux, n’appuyant pas assez sa frappe (89e). Au terme de quatre minutes d’arrêts de jeu, M. Rainville renvoyait les deux équipes aux vestiaires sur ce score de parité qui place les Ciel et Marine à la 7e place avec 19 points, à trois unités de leur prochain adversaire, Sochaux, auquel le HAC rendra visite vendredi à 20h.

O.D.




Articles liés

HACVSOrléans
HAC - Orléans
21/02/2020 - 20:00
beinsport1
Billeterie
Paris FCVSHAC
Paris FC 1 - 0 HAC
14/02/2020
25ème journée de Ligue 2
26ème journée
21/02/2020 HAC - Orléans
27ème journée
28/02/2020 Châteauroux - HAC
28ème journée
06/03/2020 HAC - Auxerre
29ème journée
16/03/2020 Lorient - HAC
PtsGNP
4 Clermont 44 12 8 5
5 Troyes 44 14 2 9
6 HAC 38 9 11 5
7 Guingamp 38 10 8 7
8 Valenciennes 38 10 8 7
1872 Stadium Hotel
HAC - Orléans
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto