26 octobre 2002

HAC - Nantes : 1 - 1. Un reveil tardif

Le Havre-Athlétic-Club et le FC Nantes n’ont pas réussi à se départager (1-1), samedi soir au stade Jules Deschaseaux. Chaque équipe a eu sa mi-temps ; Aux « Canaris » la première et aux Havrais la seconde. Les hommes de Jean-François Domergue vont enchaîner maintenant une série de matches face aux ténors de la Ligue 1 avec un déplacement à Monaco samedi prochain et la réception de Lyon le 7 novembre. Les « Ciel & Marine » ne sont pas au bout de leur peine.
HAC - Nantes : 1 - 1. Un reveil tardif
Dès le coup d’envoi les Havrais se montrent dangereux. Un tir tendu de Ducrocq rase le montant de Landreaux. Les Normands savent qu’ils doivent tout faire pour empocher les trois points de la victoire et débutent de bonne manière la rencontre. Dans la foulée, Chimbonda dévale tout son côté droit et obtient le 1er corner de la partie, le tout en moins d’une minute de jeu.

Malheureusement, la poussée havraise n’est que de courte durée. Les 10 minutes qui suivent ressemblent à un round d’observation. Puis les Nantais commencent à leur tour à réagir. Leur réaction va être particulièrement efficace puisque à la 12’, suite à un ballon donné par-dessus la défense, Vahirua parti à l’extrême limite du hors-jeu se présente seul face à Vencel. Grégory Paisley rattrape l’attaquant nantais. Au moment où celui-ci va déclencher sa frappe, le défenseur normand commet une faute indiscutable. Monsieur Kalt indique le point de penalty. Gillet prend Vencel à contre pied et permet ainsi à son équipe de mener au score

Une fois de plus, les Havrais se mettent en difficulté sur leur pelouse. Les hommes de Domergue semblent assommer par le but. Les Canaris en profitent pour lancer de terribles attaques. Jusqu’à la fin de la 1ère mi-temps, les « Ciel et Marine » vont subir la loi de leur adversaire. Sur un centre-tir, Da Rocha trouve le poteau de Vencel. A la 30’, le gigantesque Makukula voit son tir croisé arrêté par un Vencel au sommet de son art.

Sur le corner qui suit, Makukula expédie une tête juste au-dessus de la transversale. Rien à faire, les Havrais sombrent en milieu de terrain et le ballon revient très vite, trop vite devant leur but. Une tête de Lesage est quasiment pour eux, le seul tir cadré de la 1ère période. Ca fait peu !

Dès la reprise de la 2ème mi-temps, les hommes de JF Domergue réagissent et repartent avec d’autres intentions. Ils investissent de plus en plus le camp nantais. Leur domination est nette mais reste pour le moment stérile.

Quant aux canaris, ils reculent et procèdent par des contres qui restent particulièrement dangereux. Pour preuve, à la 56’, sur un centre en retrait de Da Rocha, Vahirua frappe presque à bout portant mais Vencel fait encore et toujours un arrêt de très…très grande classe. A ce moment de la partie, il sauve son équipe du KO. Ce but manqué du petit mais talentueux attaquant nantais va probablement amener le doute chez ses coéquipiers. Sentant qu’ils sont passés tout près du break, ils vont devoir subir la révolte havraise.

Les locaux tentent enfin d’emballer le match. Ils leur restent trente minutes à jouer et jettent toute leur force dans la bataille. Landreau est mis à contribution sur un tir de Sinama-Pongolle qui fait suite à une série de dribble dans la surface de réparation.(60’).

La rentrée de Fauconnier donne un nouvel élan à l’équipe havraise. Grâce à sa fraîcheur et sa puissance physique, le meilleur buteur « Ciel et Marine » pèse beaucoup sur la défense adverse. A la 66’, il oblige Landreau à une belle détente. Quatre minutes plus tard, Sinama-Pongolle est stoppé irrégulièrement à la limite de la surface. Idéalement placé, le coup-franc tiré par Lesage ne donne rien.

Fauconnier va être à l’origine de l’égalisation de son équipe. Son « boulet de canon » est d’abord détourné par Landreau. Le ballon revient dans les pieds de Martot dont la frappe prend également la direction du but des canaris. Difficile de voir ce qui se passe devant le but nantais mais au milieu d’une forêt de jambes, Sinama-Pongolle est le plus vif et parvient à détourner la balle qui termine sa course au fond des filets des hommes d’Angel Marcos.

Pour le HAC, le plus dur est fait. Reste maintenant pour eux d’essayer d’arracher dans les dix dernières minutes une victoire qui semble de plus en plus à leur portée. Fauconnier continue à faire des misères à la défense nantaise. Sa reprise de volée est arrêtée par Landreau à la 82’.

Jusqu’au coup de sifflet final, les Havrais vont faire le siège de la défense visiteuse mais il y aura toujours une jambe, un pied, la main de Landreau pour préserver le gain du match-nul. Dommage pour les Hacmen qui vont devoir dans les prochains matches, aller chercher des points face à des équipes d’un autre calibre que le FC Nantes. Pourquoi pas !

Pascal Leclerc

Les réactions d'après match

Angel MARCOS (Entraîneur de Nantes) :
"En première mi-temps, face à une équipe desemparée, on a pas su concrétiser. On a fait preuve de trop de précipitation dans le dernier geste. Il faut retrouver le calme nécessaire. Ce genre de match cela se gagne par 3-0. C'est toujours bon un point à l'extérieur mais il y avait de la place pour mieux ce soir."

Mickaël LANDREAU (Gardien de but du FC Nantes) :
"Le score est logique sur la fin de match. Mais on aurait dû faire la différence bien plus tôt. Pendant une heure, nous avons été tous très solidaires. On s'est créé de nombreuses occasions mais il y a eu de superbes arrêts de Vencel."

Jean-François DOMERGUE (Entraîneur du HAC) :
"La victoire était importante mais les données du match ne nous ont pas été favorables.Psychologiquement, on a été en dessous pendant 45 minutes. La mi-temps nous a permis de nous resituer, notre deuxième mi-temps étant meilleure. On a eu plusieurs bonnes occasions. C'est vrai qu' Alex (Vencel) nous sauve, mais Landreau a aussi sauvé les Nantais en fin de match. On va garder l'image de cette deuxième mi-temps. Beaucoup d'efforts on été fournis, les joueurs étaient exténués, et je suis fier d'eux. Il faut être conscient que l'on aura 38 matches de coupe. Lors de nos derniers matches on a eu des problèmes de manque de concentration. Ce soir l'équipe aurait dû commencer le match comme notre deuxième mi-temps. On a pas su à nouveau transformer les occasions en but. L'ojectif reste le maintien, certains pensaient peut-être à autre chose au début de la saison, mais c'est la maintien, et chaque match sera difficile."

Olivier FAUCONNIER (Attaquant du HAC) :
"On prend un point, c'est 2 points de perdu et cela n'est pas bon. On a mis trop de temps à se mettre en route. Le coach nous a secoué à la mi-temps. La deuxième période a été nettement différente, même si on a trop tendance à se précipiter au moment de la dernière passe."

propos recueillis par Eric Demare

Fiche technique de la rencontre

Ligue 1- 12e journée
Stade Jules-Deschaseaux
Le Havre et Nantes 1 à 1 (MT0-1)
Terrain: bon - Temps: doux
Eclairage: bon
Spectateurs: 11.420
Arbitre: P. KaltButs
But pour Le Havre: Sinama-Pongolle (73')
But pour Nantes: N. Gillet (11' s.p.)Avertissements:
Cartons jaunes
Le HAC : Paisley (11')
Nantes : F. Da Rocha (42'), Delhommeau (69'), Djemba Djemba (81')

Composition des équipes:
Le HAC : Vencel - Chimbonda, Diawara, Hénin (cap), Paisley - A. Diarra (Fauconnier 56'), Martot (Aït-Ben-Idir 75'), Ducrocq - Beuzelin - Sinama-Pongolle, Lesage

Nantes : Landreau (cap) - N. Gillet, Yepes, Delhommeau, Ateba - Savinaud (Berson 85'), F. Da Rocha, Djemba Djemba, S. Ziani - Nzigou (Makukula 21'), M. Vahirua (Quint 69')


ChâteaurouxVSHAC
Châteauroux - HAC
28/02/2020 - 20:00
HACVSOrléans
HAC 1 - 2 Orléans
21/02/2020
26ème journée de Ligue 2
27ème journée
28/02/2020 Châteauroux - HAC
28ème journée
06/03/2020 HAC - Auxerre
29ème journée
16/03/2020 Lorient - HAC
30ème journée
20/03/2020 HAC - Valenciennes
PtsGNP
5 Clermont 44 12 8 6
6 Guingamp 39 10 9 7
7 HAC 38 9 11 6
8 Valenciennes 38 10 8 8
9 Grenoble 35 7 14 5
1872 Stadium Hotel
HAC - Auxerre
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto