3 décembre 2019

Junior Dina Ebimbe : "Capables de relever la tête"

Repositionné dans un rôle plus offensif depuis deux matchs par Paul Le Guen, Junior Dina Ebimbe enchaine depuis quelques semaines de bonnes performances. Nous l'avons rencontré pour parler de son actualité et de celle du club avant le match face au Mans ce soir.
Junior Dina Ebimbe : "Capables de relever la tête"
Junior, avec le déplacement vendredi à Rodez, le HAC a obtenu une deuxième victoire consécutive après celle enregistrée face à Guingamp quelques jours plus tôt. C’est un soulagement de renouer avec le succès ?
Oui, c’est un soulagement. Cela faisait neuf matchs que nous n’avions plus gagné, alors bien sûr cela fait vraiment du bien de renouer avec la victoire. Nous sommes contents de cela et j’espère que nous allons prolonger cette série.


Revenons sur ce déplacement à Rodez, un match pas évident à aborder face à une équipe qui voulait absolument gagner pour marquer son retour, son premier match dans son stade après la rénovation ?
Oui, c’est sûrement ce dernier élément qui a rendu le contexte du match un peu difficile : ils jouaient leur première dans leur nouveau stade, c’était un peu une ambiance « Coupe de France », ils voulaient absolument gagner ce match et étaient surmotivés. C’était un peu fou et leurs supporters attendaient un résultat. Tous les matchs sont difficiles, mais celui-là l’était un peu plus.


Et ils ont joué « dur » ?
C’est vrai, ils ont joué dur, mais cela fait partie de leur culture, les clubs du Sud aiment le contact, cela fait partie de leur philosophie de jeu. Je n’ai pas été surpris, je m’y attendais un peu.


Le HAC a été très vite mené au score, au bout de seulement quatre minutes, comme ce fut le cas à Sochaux. Mais cette fois, l’équipe est parvenue à revenir puis à passer devant, à la différence du scénario du match à Sochaux. Quelque chose a changé depuis la trêve internationale ?
Nous nous sommes parlés entre nous. Nous sommes tous conscients de nos capacités, nous savons que nous sommes une bonne équipe, mais parfois nous pouvons être un peu fragiles dans la tête par rapport au début de saison où nous jouions avec nos principes, lorsque chacun courait pour l’autre. Nous avons un peu oublié ces valeurs-là, mais nous pouvons aussi avoir une grosse force mentale, comme face à Lorient où nous avons été menés par deux fois et avons réussi à revenir à chaque fois. Nous savons que nous pouvons le faire. Après, contre Sochaux ou Auxerre, nous sommes un peu retombés dans nos travers, mais comme vous l’avez vu contre Rodez, nous sommes aussi capables de relever la tête, cela fait partie de nos qualités et nous pourrons répéter cette performance de nombreuses fois dans la saison si nécessaire. C’est une question de force mentale retrouvée et une question de confiance.


Lors des deux derniers matchs, ta position sur le terrain a un peu changé : Paul Le Guen t'a assigné un rôle un peu plus offensif et, visiblement, cela semble te convenir...
Oui, ce rôle me plaît car j’ai été formé comme meneur de jeu. Le système mis en place lors des deux derniers matchs est vraiment adapté à mon style de jeu parce que je peux me dépenser comme je le veux, je peux être un coup à droite, un coup à gauche, faire des appels, organiser le jeu, faire un travail défensif qui me permet d’avoir beaucoup de jus pour attaquer. Donc oui, je me sens bien dans ce système de jeu, mais je me sens aussi à l’aise à droite.

« La mentalité du groupe a changé »

Après ce match à Rodez, vous recevez Le Mans ce soir au Stade Océane. Là encore il s’agit d’un promu, pour autant ce devrait être un match radicalement différent de celui de vendredi.
J’ai envie de vous dire que, pour ma part, je m’attends plutôt à un match similaire à celui face à Rodez. Le Mans est une équipe joueuse, autant que celle de Rodez. Ils jouent avec leurs armes, ils savent exploiter leurs qualités et ce serait une erreur de notre part de les prendre de haut ! Ils ont montré en Coupe de la Ligue qu’ils avaient du potentiel, même si pour le moment en championnat ils ont du mal. Nous, nous serons à domicile, nous voulons enchaîner une troisième victoire consécutive et nous avons besoin de ces points pour vraiment recoller !


Oui, d’autant plus que, nous l’avons vu, cette saison les équipes de bas de tableau ne vous réussissent pas. Pourtant, maintenant, il va falloir prendre des points face à elles !
C’est ça, elles ne nous ont pas réussi. Je pense que, pour nous, c’est le principal problème, battre ces équipes qui sont entre guillemets en dessous de nous, car à part Auxerre et Sochaux, nous avons toujours répondu présent face aux équipes de haut de tableau. Les points face à ces équipes-là sont des points importants à prendre et, la mentalité du groupe ayant changé, je pense que nous sommes en mesure de le faire !

Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier

Articles liés

HACVSTroyes
HAC - Troyes
27/01/2020 - 20:45
Stade OcéaneCS
Billeterie
NiortVSHAC
Niort 0 - 1 HAC
10/01/2020
20ème journée de Ligue 2
21ème journée
27/01/2020 HAC - Troyes
22ème journée
31/01/2020 HAC - Lens
23ème journée
03/02/2020 Grenoble - HAC
24ème journée
07/02/2020 HAC - Caen
PtsGNP
5 Clermont 34 9 7 5
6 Valenciennes 33 9 6 6
7 HAC 32 8 8 4
8 Nancy 30 6 12 3
9 Guingamp 28 7 7 7
1872 Stadium Hotel
Soldes
P'HAC 3 matchs
HAC - Troyes
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto
HAC - Thonon-Evian