28 avril 2020

Mathieu Gorgelin: "Garder une certaine forme et perdre le moins musculairement"

Confiné près du Havre, Mathieu Gorgelin nous parle de son quotidien chez lui et de ses séances de sport en solo à la maison.
Mathieu Gorgelin: "Garder une certaine forme et perdre le moins musculairement"
Mathieu, après six semaines de confinement, le moral est-il encore bon ?
Ca va, je ne suis pas à plaindre, les journées sont longues mais chargées avec mes trois enfants. Du coup, ce sont des journées intenses et je n’ai pas trop le temps de m’ennuyer. J’arrive tout de même à prendre du temps pour moi, le matin en général je fais entre une et demie et deux heures de sport, ensuite je ne sais pas si je suis un bon jardinier mais j’aime bien ça, et en ce moment j’ai du temps pour m’occuper de mon terrain, jardiner un peu dessus.


Tu parles de tes séances de sport, est-ce toujours facile de rester motivé après six semaines de confinement ?
Je ne vais pas le cacher, ce n’est pas facile tous les jours de se motiver, vu qu’il n’y a pas de but et pas d’objectif déterminés pour le moment. Mais malgré tout, mon confinement, je ne l’ai pas vraiment vu passer, il y a des moments plus difficiles mais j’arrive à me faire mes séances en gardant à l’idée qu’il faut être prêt pour le jour où nous reprendrons.


La LFP a communiqué un projet de calendrier de reprise de la compétition, est-ce une nouvelle source de motivation ?
Franchement, j’ai l’impression que beaucoup de choses ont été annoncées. Bien sûr, le souhait économique serait de terminer le championnat, c’est aussi le souhait de nombreux joueurs, à condition que tout soit réuni pour cela. Pour autant, non, cette perspective de reprise n’est pas une source de motivation supplémentaire. Je me suis bien entretenu depuis le début du confinement, même si bien sûr ce n’est pas le même rythme que pendant la compétition ou lors des entraînements collectifs. Mais je pense que nous aurons du temps avant la reprise pour redevenir opérationnels pour la compétition.


Christian Mas, ton entraîneur, nous disait il y a dix jours qu’il n’y avait pas d’entraînement spécifique imposé aux gardiens pendant ce confinement.
Oui, complètement, après j’essaie de profiter de cette période pour travailler des choses que nous n’avons pas le temps de faire pendant la saison, mais cela reste du travail seul ou fitness, qui malheureusement ne ressemble pas au terrain. Le plus important reste l’idée de garder une certaine forme et de perdre le moins musculairement, car je pense que c’est sur ce dernier point que les joueurs peuvent perdre le plus. Quoi qu’il en soit, on peut s’attendre à avoir une reprise difficile. On le voit lorsque l’on s’arrête quatre à cinq semaines l’été, c’est déjà très compliqué pour revenir et il nous faut déjà au moins cinq semaines pour se rapprocher d’un certain niveau de forme, alors avec un arrêt de deux mois et avec un peu moins de temps de préparation, je m’attends à quelque chose de dur, mais tous les clubs et joueurs seront sur un pied d’égalité à ce niveau-là. Le plus important est de ne pas accumuler trop de retard par rapport aux autres.


Quels sont les contacts avec le staff ?
Je suis en contact avec tous les membres du staff mais plus particulièrement avec le préparateur physique, Olivier Rodriguez, presque quotidiennement pour bosser sur des séances.


Qu’est ce qui te manque le plus durant ce confinement ?
Déjà, j’habite loin du Havre et ce qui me manque le plus, ce sont les petites sorties du week-end. Nous aimons bien aller nous promener en famille en bord de mer et nous allons souvent arpenter les belles plages normandes vers Étretat ou Fécamp, c’est surtout ça qui peut nous manquer, et puis aller me faire un petit tour à la pêche de temps en temps. Étant bloqués à la maison, c’est ce qui nous manque le plus.

Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier


Articles liés

HACVSAuxerre
HAC 1 - 0 Auxerre
06/03/2020
28ème journée de Ligue 2
PtsGNP
4 Troyes 51 16 3 9
5 Clermont 50 14 8 6
6 HAC 44 11 11 6
7 Valenciennes 42 11 9 8
8 Guingamp 39 10 9 9
1872 Stadium Hotel
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto