4 décembre 2018

Victor Lekhal : "on bosse dur pour rectifier le tir"

Deuxième match en quatre jours pour les Ciel& Marine au Stade Océane. Après Auxerre vendredi, c'est Châteauroux, autre équipe en forme du moment qui se présente pour défier le HAC. Après le match nul concédé face aux Bourguignons, Victor Lekhal et les Ciel&Marine devront cette foi s'imposer.
Victor Lekhal : "on bosse dur pour rectifier le tir"
Victor, avec ce match face à Auxerre de vendredi, le HAC débutait une série favorable avant la trêve de 3 matchs à domicile sur les 4 qu’il reste à jouer. On peut dire que cela démarre timidement ?
Oui, c’est vrai que nous voulons faire une série avant la trêve pour recoller au haut du classement, c’est vrai que cela n’a pas tout à fait fonctionné face à Auxerre, toutefois cela reste un point de pris et le compteur continue de tourner. Dans les périodes un peu plus compliquées comme celle que nous traversons actuellement, il est important de ne pas perdre et mardi, nous aurons l’occasion de nous racheter face à Châteauroux.

Comment expliquer la période un peu délicate que traverse le HAC actuellement, vous avez démontré que vous pouvez faire bien mieux dans ce championnat !
Nous ne lâchons rien et nous ne lâcherons rien, nous l’avons montré lors du match face à Sochaux où nous nous sommes « arrachés » pour aller chercher la victoire malgré un scénario très compliqué. C’est vrai qu’aujourd’hui, ce qui nous fait défaut, ce sont ces petites sautes de concentration, pendant un temps cela passait, en ce moment cela se paie « cash » à chaque fois, à l’image des deux derniers buts que nous avons encaissés : deux penalties. Nous voyons que ce sont des erreurs de concentration. A nous d’être concentrés pendant 90 minutes et d’être plus consistants.

Tu évoques ces deux penalties concédés lors des deux derniers matchs face au Paris FC et à Auxerre, c’est un peu rageant, cela coûte beaucoup de points !
Forcément c’est rageant, un temps nous prenions pas mal de buts dans le jeu, nous en prenons moins depuis quelque temps mais maintenant on concède des penalties. Comme je l’ai dit, c’est un manque de concentration, une série de petites erreurs qui nous amènent à des penalties. Il faut éviter d’en arriver à cela.

Longtemps, le HAC a aligné les matchs sans prendre de buts, je pense notamment au début de la saison, depuis plusieurs mois ce n’est plus le cas, forcément cela change la donne et complique les choses, ce qui est peut-être perturbant ?
C’est vrai que depuis plusieurs mois nous ne sommes plus aussi solides défensivement, et dans des périodes où nous avons plus de mal, cela a plus de conséquences, il faut en effet nous améliorer sur ce point, le groupe en est bien conscient et toute la semaine on bosse dur pour rectifier le tir.

Une parenthèse sur ton nouveau statut dans cette équipe, aujourd’hui tu es devenu l’un des cadres de cette équipe, comment vis-tu cela ?
C’est une satisfaction pour moi, mais je voudrais maintenant que les résultats suivent, c’est difficile quand on est un cadre de l’équipe et que les résultats ne sont pas satisfaisants. Mai c’est vrai que, personnellement, j’ai toujours voulu jouer pour le HAC, aujourd’hui je suis un cadre et j’espère que les résultats vont revenir.

Nous en parlions au début de cet entretien, il y a notamment ces deux matchs au Stade Océane en quatre jours et ces six points potentiels à prendre, un seul point pris lors du premier match face à Auxerre, cette fois êtes-vous dans l’obligation d’en prendre trois face à Châteauroux ?
C’est vrai que, pour ces deux matchs rapprochés à domicile, nous avions l’ambition de prendre les six points, nous n’avons pris qu’un point vendredi et en effet il faudra en prendre trois face à Châteauroux et nous allons tout faire pour ça. Cela s’annonce âpre et disputé !

Oui, d’autant plus que Châteauroux reste sur une série de beaux résultats en novembre, comme Auxerre ils vont se présenter au Stade Océane en pleine confiance ?
Châteauroux est effectivement sur une belle série, c’est l’une des équipes en forme du moment, cela s’annonce comme un match difficile, à nous de l’aborder de la meilleure des manières et de mettre beaucoup d’intensité dans cette rencontre. Eux aussi joueront un deuxième match en quatre jours, il y aura peut-être un peu de fatigue de part et d’autre, celui qui aura le plus l’esprit compétiteur devrait tirer son épingle du jeu.

Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier

Articles liés

GFC AjaccioVSHAC
GFC Ajaccio - HAC
14/12/2018 - 20:00
beinsport2
Villers-HoulgateVSHAC
Villers-Houlgate 1 - 5 HAC
08/12/2018 - Coupe de France
ère journée de Ligue 2
18ème journée
14/12/2018 GFC Ajaccio - HAC
Coupe de la Ligue
19/12/2018 HAC - Nîmes
19ème journée
22/12/2018 HAC - Valenciennes
20ème journée
11/01/2019 Grenoble - HAC
PtsGNP
7 Troyes 28 9 1 7
8 Paris FC 28 7 7 3
9 HAC 26 7 5 5
10 Clermont 25 6 7 4
11 Orléans 23 7 2 8
1872 Stadium Hotel
HAC - Nîmes
Pull de Noël
Idée cadeau
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto
Filiassur