19 mai 2017

Alimami Gory : "Gagner ma place comme titulaire"

En progrès constant depuis plusieurs mois, le jeune attaquant havrais Alimami Gory s'est fait une place régulièrement depuis quelques mois dans le 11 de départ d'Oswald Tanchot. À Tours le week-end dernier il a même inscrit son premier but avec les pros, "enfin" comme il le dit lui-même. Interview de ce jeune et prometteur joueur.
Alimami Gory : "Gagner ma place comme titulaire"
Alimami, tu fais partie de ces jeunes formés au HAC qui évoluent à présent régulièrement avec l’effectif pro, comment vis-tu cette expérience ?
Forcément, je suis très content d’évoluer avec l’effectif pro, très content aussi d’être régulièrement titulaire depuis quelques semaines, c’est vraiment un autre monde par rapport au monde amateur. D’ailleurs, je suis reconnaissant envers Bob Bradley et Oswald Tanchot : l'un m’a convoqué sur la feuille de match dès la première journée cette saison, l'autre m’a donné mes premières titularisations, je les en remercie vraiment.

C'est une montée en puissance : d’abord des apparitions en fin de match, puis en février ta première titularisation face à Auxerre. Depuis, tu enchaînes les matchs, c’est bien pour toi !
C’est vrai qu’après être sorti du groupe pendant un petit moment, cela m’a fait du bien de revenir et de gagner ma place comme titulaire. Honnêtement, il y a deux ou trois mois on m’aurait dit que je serais aussi souvent titulaire en cette fin de saison, je n’aurais jamais pensé cela possible. C’est vraiment quelque chose de formidable.


Vous êtes plusieurs jeunes joueurs issus du centre de formation à vous entraîner au quotidien avec le groupe pro, cela rend-il les séances plus faciles de les partager avec d’autres jeunes qui ont le même parcours que toi ?
Oui, c’est vrai que cela rend le quotidien plus facile, tu es avec des potes, et ce ne sont pas que des potes du centre, à l’extérieur aussi nous sommes copains, nous sommes souvent ensemble. Alors quand tu t’entraînes et qu’il y a aussi les copains, c’est vraiment un plus. Je pense que c’est une vraie force pour le HAC car on se connaît bien dans le jeu puisque cela fait longtemps que nous jouons ensemble.


Tu t’entraînais déjà la saison dernière avec les pros sans pour autant avoir du temps de jeu. Qu’apprend-on dans cette période ? La patience, tout d’abord ?
Oui c’est sûr, on apprend d’abord à être patient, c’est là que tu mesures tout le travail qu’il te reste à accomplir pour franchir le palier. Tu passes des entraînements avec l’équipe réserve aux entraînements avec les pros, c’est totalement différent ! C’est bien d’être confronté à ce qui nous attend dans le futur.


Depuis que tu es au centre de formation du HAC, y a-t-il un joueur issu du centre que tu prennes en référence ?
Non, je n’ai pas de modèle en particulier, mais c’est vrai que le centre de formation a sorti plein de grands joueurs et que c’est bien de prendre exemple sur eux. Si je prends un joueur comme Riyad Mahrez, il est passé par la Cavée-Verte et a fini la saison dernière meilleur joueur du championnat anglais, c’est un exemple pour nous tous.


En cette fin de saison, il y a plusieurs jeunes de la Cavée-Verte - dont certains sont même entrés en jeu quelques minutes - venant s’entraîner avec les pros comme Mazire Soula, Pape Gueye, ou Teddy Lia. Joues-tu un rôle de grand frère auprès d’eux puisqu'il y a un an c'était toi qui étais dans leur situation ?
Oui, quand je peux, je leur explique les petits détails de la vie d’un groupe pro, c’est normal, il y a un an c'était moi qui apprenais cela et je pense que c’est mon rôle de leur expliquer ces petites choses. Je les aime bien, ce sont de bons jeunes, on se connaît bien. L’année dernière, c’était Lys Mousset qui me donnait ces mêmes petits conseils.


Vendredi dernier à Tours, tu as inscrit ton premier but en pro, c’était important de le faire avant la fin du championnat ? Est-ce un poids en moins d’avoir enfin marqué ce premier but ?
Quand tu es un joueur offensif, ce que l’on attend de toi est que tu marques des buts. Alors marquer mon premier but avec les pros est quelque chose que j’espérais depuis longtemps. J’avais des actions, j’avais tout pour mettre des buts, mais ça ne rentrait pas. Cette fois, à Tours, c’est rentré ! Alors oui, je peux dire que c’est un poids en moins, car maintenant que j’ai marqué ce fameux premier but, je me sens effectivement un peu libéré, je peux à présent me projeter dans la saison suivante sans ce poids-là.


Justement, tu évoques la saison prochaine, le club compte sur toi, avec quelles ambitions reviendras-tu la saison prochaine ?
Mon ambition est claire, c’est de m’imposer dans les 16, et même dans les 11 !


Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier

Articles liés

HACVSLens
HAC - Lens
25/11/2017 - 15:15
C+S
Billeterie
GFC AjaccioVSHAC
GFC Ajaccio 1 - 1 HAC
17/11/2017
15ème journée de Ligue 2
16ème journée
25/11/2017 HAC - Lens
17ème journée
28/11/2017 Nancy - HAC
18ème journée
09/12/2017 Ajaccio - HAC
19ème journée
15/12/2017 HAC - Niort
PtsGNP
5 Clermont 26 7 5 3
6 Paris FC 26 7 5 3
7 HAC 25 7 4 4
8 Sochaux 24 7 3 5
9 Châteauroux 23 7 2 6
HAC - Lens
Nouvel e-Boutique
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto
Filiassur