11 septembre 2002

HAC - Guingamp : 1 - 2. Le dur apprentissage de la L1

En menant au score mais en ratant par la suite un penalty et en encaissant un but dans le temps additionnel de la 1ère période, le HAC a permis à l’En Avant Guingamp d’entretenir l’espoir pour la suite de la rencontre. Les Bretons ne se sont pas fait prier. Ils ont inscrit un second but par Eloi à la 68’ qui leur permet de repartir du Havre avec une victoire loin d’être imméritée.
HAC - Guingamp : 1 - 2. Le dur apprentissage de la L1
Première minute de jeu, premier ballon touché par Mocquet, 1ère infiltration du jeune Hacman dans le camp adverse et 1er tir cadré mais détourné par le postérieur de toutoute fauconnier. Le HAC attaque la rencontre tambourgs-battants. En recevant l’En Avant Guingamp ce soir au stade Jules Deschaseaux, les hommes de Jean-François Domergue ont de réelles ambitions de remporter leur premier succès à domicile de la saison.

Mais Guingamp ne l’entend pas de cette oreille. Les Bretons, auteurs d’un très bon début de saison, sont de sérieux clients pour l’équipe de JF Domergue. A la 8’, Bardon part à la limite du hors-jeu. Il est repris au dernier moment par Diawara. Le même Bardon va encore s’illustrer dans les minutes qui suivent. A la 15’, il échappe une nouvelle fois à la vigilance de la défense havraise. Il se présente face à Vencel mais un défenseur normand parvient in-extrémis à le déstabiliser. Ouf !

D’une manière générale, le jeu est équilibré et surtout agréable à suivre. Aucune des deux équipes n’arrive à prendre l’ascendant sur l’autre. Puis à la 26’, sur un centre venu de la droite, Fauconnier, dos au but, sert Mocquet en retrait. Sa frappe est détournée par Le Crom. Le ballon part en chandelle. Fauconnier, idéalement placé au point de penalty, tente une tête. Le ballon passe au-dessus de tout le monde et va terminer sa course dans les filets d’En Avant.

Ce but arrive à point nommé pour Le Havre qui se faisait quelques frayeurs depuis le début de la partie. Mais cette ouverture du score va donner une nouvelle confiance au « Ciel et Marine ». Une frappe de Ducrocq est ensuite détournée des 2 poings par Le Crom

A la 38’, après une somptueuse ouverture de Fauconnier, Mocquet parvient à s’emparer du ballon, dribble le portier adverse qui n’a d’autre solution que de commettre une faute indiscutable dans sa surface. Monsieur Bonnin indique le point de penalty sans hésiter. Le Tallec s’élance et frappe au ras du poteau gauche de Le Crom qui, d’une belle parade, détourne le ballon en corner.

Quel dommage ! Avec une avance de deux buts, le HAC prenait une belle option sur la victoire. Malheureusement, c’est exactement l’inverse qui va se produire. En effet, dans le temps additionnel, Malouda d’une superbe frappe tendue, trompe Vencel qui touche malgré tout le cuir sans toutefois pouvoir éviter qu’il rentre au fond de ses buts. (1-1) à la pause, il n’y a pas de scandale mais tout de même, le HAC a belle et bien raté le coche.

En revenant sur la pelouse pour l a seconde période, les « Ciel et Marine doivent se dire que décidemment ils sont fachés avec le temps additionnel. Deux semaine plutôt, contre le PSG, ils leur étaient arrivés le même genre de mésaventure à la différence près qu’ils leur restent une mi-temps pour faire la différence.

Dès la reprise, Le Tallec tente une frappe enroulée qui passe juste au dessus de la transversale. Le HAC attaque fort. Mocquet auteur tout comme Fauconnier d’une excellente prestation va encore faire parler de lui. En véritable « poison » des surface, il « chipe » le ballon à un défenseur Breton, pousse son action jusqu’au bout et trompe Le Crom d’un petit extérieur. Tout le monde croit aubut mais un guingampais parvient à sauver sur sa ligne.

Les occasions se succèdent de part et d’autre. La plus belle côté HAC est peut-être le coup franc de Paisley à ras de terre qui frôle montant gauche de Le Crom. A la 62’, l’entraîneur d’En Avant fait rentrer du sang neuf. Tout de suite la physionnomie de la rencontre change. Les havrais ont de plus en plus de difficulté à conserver le ballon en milieu de terrain.

Dès son entrée, Drogba se montre dangeureux. Il tente un lob-tir qui donne des frissons dans le camp havrais. Eloi, second homme frais, fait à son tour parler la foudre. Il inscrit un magnifique but ; une magistrale reprise en demi-volée de 25 mètres qui ne laisse aucune chance à Vencel (68’).

En retard au tableau d’affichage, l’entraîneur havrais à son tour change son duo d’attaque. Lesage remplace Fauconnier et Sinama-Pongolle prend la place de Mocquet. On rentre dans le dernier quart d’heure, Les Normands doivent faire face à une équipe bretonne extrêmement bien regroupée et organisée. Ils ne parviennent plus vraiment à inquiéter Le Crom. Le temps passe. Il ne reste que quelques secondes. Hénin a beau jouer comme deuxième avant centre, ni lui ni aucun autre de ses partenaires ne trouvent la faille. En Avant Guingamp tient sa victoire.

Pascal Leclerc

ChâteaurouxVSHAC
Châteauroux - HAC
28/02/2020 - 20:00
HACVSOrléans
HAC 1 - 2 Orléans
21/02/2020
26ème journée de Ligue 2
27ème journée
28/02/2020 Châteauroux - HAC
28ème journée
06/03/2020 HAC - Auxerre
29ème journée
16/03/2020 Lorient - HAC
30ème journée
20/03/2020 HAC - Valenciennes
PtsGNP
4 Lens 47 13 8 5
5 Clermont 47 13 8 6
6 HAC 41 10 11 6
7 Guingamp 39 10 9 8
8 Valenciennes 39 10 9 8
1872 Stadium Hotel
HAC - Auxerre
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto