12 septembre 2021

HAC - Toulouse : Une affiche grand format

Lundi, l’affiche sera magnifique, digne du septième art : le HAC reçoit Toulouse, leader du championnat. Avec quelques ambitions et un effectif élargi.
HAC - Toulouse : Une affiche grand format
Avec seize points sur dix-huit possibles, les Toulousains dominent la Ligue 2, réalisant le deuxième meilleur départ d’une équipe dans ce championnat depuis dix ans (après Metz en 2018 et ses six victoires d’affilée). Des insatiables, des morfalous, avec leurs cinq victoires d’affilée et leurs treize buts marqués : sept buteurs différents, dont le l’Anglais Rhys Healey (suspendu lundi) et ses trois réalisations. Si Van den Boomen est le cerveau de cette équipe, où brillent aussi Ngoumou et Spierings, le tout tient bien la route, même dans les cages avec Maxime Dupé, une classe tous risques auteur de quatre clean-sheets depuis le début de saison.

On le sait depuis l’avant-saison, le « Téfécé » est le gros bras de la division, l’exemple du malabar de 130 kg qu’on écoute quand on en fait 60… Mais le HAC n’est pas du genre à s’éclipser. Neuvièmes avec neuf points, comptant deux victoires, trois nuls et une défaite, les Ciel&Marine réalisent un parcours fort honnête, affichant par ailleurs le même nombre de clean-sheets que les Toulousains, mais avec seulement trois buts encaissés, soit un de moins que les hommes de Philippe Montanier. S’étant appuyés depuis le début du championnat sur une jeunesse montante abolissant le temps, une nouvelle vague, les Hacmen bénéficient ce lundi de quelques retours ouvrant le choix des possibles à Paul Le Guen, créant peut-être des problèmes de riches dont le coach ne se plaindra certainement pas : entre révélations et pros confirmés, l’effectif, renforcé fin août par l’arrivée de Pape Ibnou Ba (quinze buts la saison passée avec Niort), s’est étoffé et offre de nouvelles solutions sur les neuf mois à venir. De quoi permettre au présent d’accoucher d’un avenir !

Cet avenir débute donc lundi, devant un public que l’on espère nombreux car l’ivresse de ce genre d’affiche lui avait certainement manqué durant un an : quand les passions s’en mêlent, il n’y a plus de types solides, il n’y a que des amoureux en mal de football ! Comme les joueurs furent en mal des supporters et de leurs chants. Ca tombe bien : les fans du HAC ne sont pas du genre à siffloter des comptines quand il s’agit d’encourager les Ciel&Marine !

O.D.

Articles liés

NîmesVSHAC
Nîmes - HAC
24/09/2021
21:00 - Stade des Costières
HACVSQuevilly-Rouen M.
HAC 1 - 0 Quevilly-Rouen M.
21/09/2021 - 20:00 - Stade Océane
9ème journée de Ligue 2
10ème journée
24/09/2021 Nîmes - HAC
11ème journée
02/10/2021 HAC - Dijon
12ème journée
16/10/2021 Caen - HAC
13ème journée
23/10/2021 HAC - Pau
HAC - Dijon