13 janvier 2021

Khalid Boutaïb : "Repartons sur les matchs retour pied au plancher"

Khalid Boutaïb qui a obtenu sa qualification lundi soir fait désormais partie des joueurs sélectionnables par Paul Le Guen. Nous l'avons rencontré pour connaitre son état d'esprit avant son possible premier match sous le maillot havrais samedi à Amiens.
Khalid Boutaïb : "Repartons sur les matchs retour pied au plancher"
Khalid, ça y est, tu es qualifié et tu vas pouvoir commencer à jouer avec le HAC ! Il était temps que la situation se débloque ?
Oui, c’était long, j’avais hâte de pouvoir jouer. S’entraîner, c’est bien, mais rien ne remplace la compétition. Maintenant, avec le club, nous allons pouvoir aller de l’avant et nous allons essayer de faire les choses bien.

Cela a-t-il été difficile de conserver la motivation lorsque tu voyais que la situation restait désespérément bloquée ?
Il y a toujours eu un point positif : pouvoir m’entraîner avec le groupe. Je suis toujours resté motivé car je savais que la situation se débloquerait un jour. Ce que je ne savais pas, c’est à quel moment cela interviendrait ! J’espérais que cela se ferait avant le début du mercato, cela n’a pas été le cas, mais j’ai toujours tenté de rester fort dans ma tête, j’ai continué à aider le groupe comme je le pouvais, à ma manière, en parlant beaucoup avec les jeunes. J’essaie de les encadrer, de les aider, et même si les résultats ne sont pas là actuellement, j’espère que cela va tout de même contribuer à les faire progresser.

On t’a en effet souvent vu parler aux jeunes, c’est important pour toi de partager ?
Je pense être quelqu'un de facile à vivre, qui s’intègre facilement dans un groupe. Oui, j’essaie de partager, de redonner aux plus jeunes ce que l’on m'a donné lorsque j’étais moi-même un jeune joueur. C’est à mon tour de les encadrer, ce sont un peu mes petits frères, ils sont doués et ils ont beaucoup de talent. Parfois il m’arrive d’être un peu dur avec eux, mais ils savent que c’est bienveillant. Quand je leur dis quelque chose, que ce soit dit gentiment, à part ou devant tout le monde, ils savent que c’est pour leur bien et j’aime ça car ils sont à l’écoute. C’est dans mon tempérament. Si je voyais que cela ne les intéressait pas, j’arrêterais directement.

"Tentons de refaire notre retard"

Sur le plan physique, es-tu prêt ?
J’aurai bien sûr besoin d’un petit temps d’adaptation. J’ai joué avec tout le monde dans le groupe, on ne va pas partir de zéro comme si je venais juste d’arriver, mais même si je m’entraîne depuis plusieurs mois, je vous le redis, rien ne remplace la compétition avec l’intensité des duels ou des courses. Là, nous avons six matchs en trois semaines, quoi de mieux pour vite se mettre dans le bain !

Et le premier de ces rendez-vous sera samedi à Amiens. Si Paul Le Guen le souhaite, tu seras dans le groupe.
Ça fait un moment que j’attends ça, mais il ne va pas falloir se focaliser sur mon premier match, il va falloir se focaliser sur le match de l’équipe. Il devient urgent de faire une bonne série qui, dans un premier temps, nous permettrait de nous repositionner dans la première partie de tableau et de s’éloigner de cette zone rouge. Si nous pouvions nous éviter d'avoir la pression de jouer un maintien, ce serait une bonne chose. Tentons de refaire notre retard afin de revenir sur ces équipes qui jouent quelque chose et nous donner la possibilité d’avoir une fin de saison avec un enjeu. Nous sommes des compétiteurs, ce serait le minimum !

Tu es conscient que le public attend avec impatience de te voir à l’œuvre ?
Bien sûr et c’est normal, le poste d’attaquant est toujours particulièrement scruté par les supporters. Là, j’arrive derrière un Tino Kadewere qui a fait une saison de fou l’an dernier, c’est un poste à part où on attend beaucoup de nous et je le comprends. Mais je ne suis pas Cristiano Ronaldo, je vais apporter une fraîcheur mentale, un nouveau style, de la motivation et un peu d’expérience, mais sans l’équipe je ne pourrai rien faire. La première partie de saison est décevante, nous ne sommes pas à notre place, mais là nous repartons sur les matchs retour pied au plancher et il faut regarder loin devant.

Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier

ClermontVSHAC
Clermont - HAC
17/04/2021
15:00 - Stade Gabriel Montpied
HACVSAjaccio AC
HAC 1 - 1 Ajaccio AC
10/04/2021 - 20h00 - Stade Océane
32ème journée de Ligue 2
33ème journée
17/04/2021 Clermont - HAC
34ème journée
20/04/2021 HAC - Toulouse
35ème journée
24/04/2021 Rodez - HAC
36ème journée
01/05/2021 HAC - Chambly