7 mai 2020

Samuel Brigantino (Glass Express): "Accompagner tous ceux qui continuent leur activité"

Trois jours après le déconfinement, nous avons contacté notre partenaire Glass Express. Cette entreprise normande qui compte huit agences réparties dans la région, spécialisée notamment dans le remplacement de pare-brises, a eu un rôle insoupçonné et pourtant crucial auprès des professionnels actifs durant la période du confinement, contribuant ainsi à son échelle à permettre un fonctionnement minimum des professionnels de la route et de ceux qui ont besoin quotidiennement de leur véhicule. Nous avons contacté Samuel Brigantino, le PDG de Glass Express, qui nous explique comment ce partenaire du HAC tente de poursuivre dans les meilleures conditions possibles son activité…
Samuel Brigantino (Glass Express): "Accompagner tous ceux qui continuent leur activité"
Samuel Brigantino, votre groupe Glass Express a finalement pu maintenir son activité durant le confinement, ce qui n’était pas prévu dans un premier temps.
En effet, nous avons fermé nos points de vente pendant la première semaine du confinement. Rapidement, des décrets sont tombés nous autorisant à poursuivre notre activité durant cette période afin d’accompagner tous ceux qui continuaient leur activité comme les transporteurs, les médecins, les infirmières, ces professionnels qui ont besoin de leur véhicule et qui ne peuvent pas rester bloqués en cas de vitre latérale ou de pare-brise cassés. Nous avons eu pas mal de sollicitations pendant cette première semaine de confinement, ce qui nous a obligés à accélérer le mouvement afin de mettre en place une activité minimum. A partir du 23 mars, une partie du personnel administratif a repris du service pour préparer notre reprise d’activité avec de nouvelles règles et de nouveaux aménagements pour protéger nos collaborateurs.


Quelles ont été ces mesures prises ?
Des masques ainsi que des gants et des gels hydroalcooliques bien sûr, des sprays pour désinfecter les cabines et les postes de travail, mais nous avons aussi et surtout effectué des travaux d’aménagement avec des parois de séparation en plexiglas. La semaine de reprise a été une semaine d’adaptation aux nouvelles conditions de travail. Une fois ces travaux effectués, nous avons travaillé uniquement sur de la prise de rendez-vous par mail, internet ou téléphone et nous intervenons uniquement sur des lieux clos comme des cours pour éviter que nos techniciens soient en contact avec trop de personnes. Nos agences ont à leur tour rouvert, mais uniquement sur rendez-vous.


Dans cette période, le réapprovisionnement de vos stocks a-t-il été lui aussi plus compliqué ?
C’est en effet un point qui a posé problème et qui a nécessité lui aussi d’être totalement réorganisé. Nous avons dû faire nous-mêmes notre réapprovisionnement. Seuls nos dépôts de Rennes et de Tours étaient en mesure de nous approvisionner, alors nous avons mis en place en interne un service de livraison avec un chauffeur qui a fait des allers-retours chaque jour entre Évreux et ces dépôts. Ensuite, notre agence d’Évreux dispatchait ces livraisons dans l’ensemble des points de vente du groupe. C’est une logistique inédite pour nous.


Et malgré le fait que très peu de véhicules circulent actuellement, vous avez continué à avoir de la demande ?
Nous avons constaté que pendant ce confinement il y a eu beaucoup de casse sur des véhicules de personnel médical. Du fait qu’au début de cette période les masques n’étaient pas disponibles, énormément de personnels soignants se sont fait fracturer leur voiture. A Évreux par exemple, nous sommes intervenus dans une rue où dix-sept véhicules ont été fracturés ! Avec cette pénurie de masques, des personnes se sont mises à piller des véhicules. Nous avons eu beaucoup d’interventions de ce type, nous avons même eu un cas où une infirmière est venue des Yvelines jusqu'à notre siège d'Évreux pour faire remplacer une vitre car elle ne trouvait personne sur place pour réparer son véhicule.


Il est vrai qu’à première vue on n’imagine pas forcément l’importance de votre activité durant le confinement et pourtant vous avez un rôle essentiel !
Un transporteur qui n’a plus de vitre ne peut plus poursuivre son activité et ne peut donc plus ravitailler les magasins, de même qu’un médecin ne peut plus se rendre à son cabinet. Nous sommes un petit maillon dans cette chaîne qui permet de maintenir une activité minimum.


Lundi, c’etait la sortie du confinement. Qu’est-ce qui a changer ?
Pas grand-chose finalement, nous continuons notre activité comme ces dernières semaines en maintenant tout ce qui a été mis en place pour protéger collaborateurs et clients. Tant qu’il n’y aura pas de vaccin contre ce virus, nous devrons continuer ainsi et apprendre à vivre avec pendant un certain temps. Dans nos agences par exemple, des parois en plexi installées de manière provisoire vont être remplacées par des parois définitives, je pense que nous sommes partis comme cela pour un an et demi ou deux ans. Nous modifions donc nos installations pour qu’elles soient plus durables et que tout le monde puisse travailler dans de bonnes conditions. Il faut s’adapter.


Et comment vos clients ont-ils perçu toutes ces mesures mises en place ?
Le temps de remettre en route l’activité et avec moins d’équipes disponibles, nous n’avons pas pu répondre immédiatement à toutes les demandes, mais nous n’avons pas eu de problématiques avec les gens. Les plus gros soucis que nous avions étaient de faire passer en priorité les personnels du milieu médical. Les clients ont été très compréhensifs et, globalement, tout s’est très bien passé. Nous intervenons uniquement sur rendez-vous, nous n’avons donc pas cette problématique de clients qui font la queue et qui pourraient s’impatienter. Nous verrons à partir de lundi car nous avons aussi des clients qui nous ont déjà contactés mais qui, n’ayant pas besoin d’une intervention urgente, attendaient le déconfinement pour prendre rendez-vous.


Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier

HACVSAuxerre
HAC 1 - 0 Auxerre
06/03/2020
28ème journée de Ligue 2
PtsGNP
4 Troyes 51 16 3 9
5 Clermont 50 14 8 6
6 HAC 44 11 11 6
7 Valenciennes 42 11 9 8
8 Guingamp 39 10 9 9
1872 Stadium Hotel
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto