8 mai 2021

Valenciennes - HAC: Un Hacman ne meurt jamais

Christophe Revault nous a quittés, mais, malgré notre peine immense, nous savons qu’il continuera de veiller sur le club, comme il veillait sur ses cages lorsqu’il était joueur.
Valenciennes - HAC: Un Hacman ne meurt jamais
On aurait aimé écrire un article d’avant-match classique, certainement un peu répétitif après cette longue course au maintien pas encore acquis. Oui, on aurait préféré décrire la dernière ligne droite, ses embûches, ses incertitudes, ses risques, ses espoirs, parler des Valenciennois en forme, du stade du Hainaut et de son décor écarlate tellement choquant pour nous, épris de bleu. Mais la vie, qui décidément ne nous épargne rien, en a décidé autrement.

Parce qu’avant hier, Christophe, tu nous as quittés. Et qu’avec toi, un pan de l’histoire et de l’âme du HAC disparaît. Pensionnaire de la Cavée-Verte, joueur, entraîneur, directeur sportif, tu auras occupé tous les postes, tentant d’insuffler à chacun de tes coéquipiers, de tes collaborateurs, un peu de ton immense amour des couleurs ciel&marine, celles que tu avais dans la peau, dans le cœur, depuis l’âge de 16 ans. Cet amour qui t’avait amené à revenir au club en 2007, dix ans après ton départ, et, en bon capitaine, à le porter jusqu’en Ligue 1 une saison plus tard.

La passion pour ce maillot te donnait une telle fièvre de vaincre, intensément palpable quand tu célébrais tes arrêts en serrant des poings rageurs ! Une volonté de fer, une soif de victoires qu’on pouvait lire dans ton regard… La confiance que tu inspirais à tes coéquipiers se transmit d’ailleurs à tes joueurs lors de tes deux brillants intérims d’entraîneur : tes intuitions envers eux se vérifiaient, peut-être aussi parce que tu savais provoquer les situations.

Ce soir, à Valenciennes, pour cette avant-dernière journée de championnat que le HAC entamera avec trois points d’avance sur le barragiste caennais, il faudra savoir les provoquer, ces situations, face à une équipe huitième au classement, n’ayant plus rien ni à craindre ni à espérer, mais pas du genre à se laisser faire. De là où tu es, Tof, on sait que tu n’abandonneras pas le club, que tu pousseras les Ciel&Marine à se dépasser encore davantage, comme quand, dans le couloir menant au terrain, tu ouvrais grand tes bras pour emmener tout le monde avec toi. Parce qu’un Hacman ne meurt jamais, Christophe. Surtout pas toi.

O.D.

GrenobleVSHAC
Grenoble - HAC
03/12/2021
21:00 - Stade des Alpes
ChauvignyVSHAC
Chauvigny 0 - 0 HAC
28/11/2021 - 15:00 - Stade de la Montée Rouge (Châtellerault)
ère journée de Ligue 2
17ème journée
03/12/2021 Grenoble - HAC
18ème journée
11/12/2021 HAC - Ajaccio AC
19ème journée
21/12/2021 Auxerre - HAC
20ème journée
08/01/2022 HAC - Sochaux
HAC - AC Ajaccio