18 décembre 2020

Avant Toulouse - HAC : Les Ciel&Marine dans la Ville rose

Avant Toulouse - HAC : Les Ciel&Marine dans la Ville rose
C’est l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein. Un nul contre la belle équipe clermontoise est-il un point gagné ou deux points perdus ? Aux Auvergnats la possession, aux Havrais les frappes cadrées. Au passage, et pour la première fois depuis près de deux ans, les hommes de Gastien ont terminé un match sans cadrer aucun tir : signe qu’ils furent plus que gênés par la défense havraise, solide et attentive.

Solide et attentive, elle devra le rester, car voici qu’un joli morceau se dresse devant les Ciel&Marine : Toulouse ! L’un des ténors annoncés du championnat, qui, contrairement à ce que chantait Nougaro dans son chef d’œuvre éponyme, est loin de trembler sous ses ventouses. Et ce malgré un départ ronronnant pour l’effectif le plus jeune du championnat (23 ans de moyenne d’âge), duquel se dégagent au fil des matches Amine Adli, 20 ans, l’un des meilleurs hommes sur le terrain samedi dernier lors de la victoire toulousaine à Châteauroux (3-0), et Janis Antiste, 18 ans, meilleur buteur avec six réalisations depuis le début de saison, très adroit dans le jeu de tête. A surveiller également : le Britannique Rhys Healey, auteur de quatre buts lors des quatre derniers matches. Bref, jouer dans la Ville rose (où le HAC ne s’est plus produit en L1 depuis 2008, et en L2 depuis la saison 1937-38) contre les Violets n’aura rien d’un tendre tableau aux tons pastel : ce sera un âpre combat contre le 4e du classement (26 points). Pas de problème : tomber la chemise - d’autant plus dans la ville de Zebda - pour enfiler le bleu de chauffe, les Hacmen savent faire.

A sept unités derrière, ils pointent désormais à la 13e place. Les Havrais, irréprochables dans leur engagement et leur attitude, doivent faire davantage mal à leurs adversaires. Plus de lucidité, de meilleurs choix dans l’utilisation du ballon, mais aussi plus de confiance : des ingrédients indispensables pour faire douter les hommes de l’ex-Hacman Patrice Garande. Lesquels, mine de rien, ont déjà perdu 12 points sur 24 à domicile. Que les Ciel&Marine s’offrent un bouquet de Violets serait une bonne idée…

O.D.


Articles liés

HACVSDijon
HAC - Dijon
02/10/2021
19:00 - Stade Océane
Billeterie
NîmesVSHAC
Nîmes 0 - 1 HAC
24/09/2021 - 21:00 - Stade des Costières
10ème journée de Ligue 2
11ème journée
02/10/2021 HAC - Dijon
12ème journée
16/10/2021 Caen - HAC
13ème journée
23/10/2021 HAC - Pau
14ème journée
30/10/2021 Dunkerque - HAC
HAC - Dijon