22 août 2019

Jamal Thiaré : "Nous n’allons pas juste nous contenter de cela"

Jamal Thiaré associé à Tino Kadewere dans un nouveau système de jeu mis en place par Paul Le Guen fait un bon début de saison. Nous avons rencontré l'attaquant du HAC qui nous parle du début de championnat.
Jamal Thiaré : "Nous n’allons pas juste nous contenter de cela"
Jamal, le HAC est invaincu en ce début de saison et a enclenché une série intéressante avec notamment ces deux victoires à Troyes et à Lens, deux équipes qui comptent parmi les favorites du championnat. Pour toi, est-ce un début championnat réussi ?
Pour le moment, nous n’avons pas enregistré de défaite, nous avons joué 3 matchs sur 4 à l’extérieur, et ce sont plutôt de bons matchs. Nous sommes sortis victorieux à Troyes et à Lens, alors je dirai que c’est un début de saison réussi, d’autant que visiblement peu de monde s’attendait à cela de notre part. Mais nous n’allons pas juste nous contenter de cela !

Êtes-vous surpris d’être bien entrés dans ce championnat ?
Oui, un peu, mais d’un autre côté nous avons bien travaillé pendant la préparation, nous avons été sérieux, tout le monde s’est donné à fond et, malgré le départ de quelques titulaires, le travail de tout un groupe paie.

Le scénario du match à Lens est très intéressant, car si à Troyes le HAC avait ouvert le score, à Lens ce fut l’inverse : ce sont les « Sang & Or » qui ont marqué les premiers dès le début de la seconde période, mais vous avez su répliquer en inscrivant 3 buts.
Cela confirme que le groupe vit bien et que tout le monde se donne à fond. Tout le monde avait mis Lens comme favori ! En plus, jouer là-bas, ce n’est jamais facile, ils ont un public qui les pousse bien. Nous voulions les bousculer d’entrée de jeu et ne pas subir le match. Je pense que nous l’avons bien fait en début de rencontre, nous avons continué tout au long de la première période, et puis il y a ce but en début de deuxième mi-temps que nous pouvions vraiment éviter. Mais cela ne nous a pas déstabilisés, nous sommes restés forts dans nos têtes, nous savions que nous aurions des occasions. Nous n’avons jamais douté et étions persuadés que nous pouvions l’emporter.

"Continuons sur cette lancée, ce sera dur de nous déstabiliser"

Est-ce le signe que cette équipe havraise a une grosse force de caractère ?
Je pense que ce qui nous a poussés à avoir cette mentalité, c’est notre bon début de saison, surtout lorsque tu dois jouer ton premier match à Ajaccio, avec les problèmes que nous avons connus là-bas les années précédentes. Rentrer de Corse avec un point était déjà très encourageant. Après, je dois reconnaître que nous avons mal démarré à domicile contre Niort, même si ce n’était pas un mauvais match de notre part, nous n’avons pris qu’un point, cela est insuffisant. Nous sommes allés gagner à Troyes puis à Lens. Si nous continuons sur cette lancée, ce sera dur de nous déstabiliser.

On sent de l’enthousiasme autour du HAC en ce début de saison, près de 400 supporters ont fait le déplacement à Lens samedi dernier et il y a beaucoup de monde qui vient chaque jour assister à vos séances d’entraînement. On a le sentiment que l’attente est forte autour de vous. Le ressens-tu aussi ?
C’est vrai, mais je crois que le nouveau centre d’entraînement plus proche de la ville y est aussi pour beaucoup. Au-delà de ça, oui, nous ressentons une grosse attente du public et des supporters, tout le monde sent que, cette saison, il peut se passer quelque chose, et nous aussi sur le terrain avons ce sentiment. Les supporters nous motivent pendant les séances, c’est vraiment bien !


Un mot sur Paul Le Guen et le nouveau système de jeu en 4-4-2 qu’il a mis en place et qui semble particulièrement te convenir ?
Oui, c’est vrai, j’ai plus de confiance à présent, je me sens plus libre dans ce système qui me va bien. Le staff lui aussi me donne totalement sa confiance. J’ai toujours été très à l’aise avec ce système de jeu.

Demain soir, vous allez affronter Grenoble, une équipe qui compte 3 matchs nuls et 1 défaite, mais qui nous avait posé pas mal de problèmes la saison dernière. Une équipe difficile à jouer ?
Ne nous trompons pas, Grenoble est une belle équipe, c’est même un match piège. Nous restons sur deux victoires et jouons une équipe qui n’a pas encore gagné, c’est pour cela que nous pouvons nous attendre à un match difficile. Mais nous devons garder notre dynamique, surtout à domicile, garder la tête sur les épaules et ne surtout pas nous enflammer !

Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier

Articles liés

HACVSParis S.G.
HAC - Paris S.G.
12/07/2020
19:00 Stade Océane
HACVSAuxerre
HAC 1 - 0 Auxerre
06/03/2020
28ème journée de Ligue 2
Préparation
12/07/2020 HAC - Paris S.G.
Préparation
22/07/2020 Reims - HAC
Préparation
28/07/2020 Angers - HAC
Préparation
01/08/2020 Caen - HAC
PtsGNP
4 Troyes 51 16 3 9
5 Clermont 50 14 8 6
6 HAC 44 11 11 6
7 Valenciennes 42 11 9 8
8 Guingamp 39 10 9 9
Mask
Offre SBG
Skycraper Abos
Nomad Hotel
France Bleu
Mask