11 janvier 2019

Jérôme Mombris : "Notre classement ne nous parait pas immérité"

Jérôme Mombris s'est lancé un nouveau défi cette saison en rejoignant le promu Grenoble, un choix payant puisque le club isèrois n'est qu'à un petit point du podium. Mais pour Jérôme ce match face au HAC aura cette année encore un parfum bien spécial, il nous en parle…
Jérôme Mombris : "Notre classement ne nous parait pas immérité"
Jérôme, demain, nouvelle confrontation avec le HAC, mais avant d’évoquer ce rendez-vous, comment vas-tu ?
Je me sens très bien, j’ai mis les pieds dans un club similaire au HAC, c’est bien structuré, il y a tout ce qu’il faut même si certaines installations sont un peu vieillissantes, il y a tout ce qu’il faut pour bien travailler, il y a aussi un beau stade et de la ferveur autour de l’équipe. Il y a même depuis peu une pelouse hybride au stade des Alpes. C’est bien, j’avais envie de retrouver ce genre de club c’est pour cela que je suis venu ici, c’est carré, c’est professionnel.


Tu parles de ferveur après une période de retour dans le monde amateur, c’est un peu comme ce qu’il s’est passé avec Strasbourg, dans une mesure moindre bien sûr ?
Oui à la différence c’est aussi qu’à Grenoble il y a un grosse concurrence avec l’équipe de rugby qui évolue dans le Top 14 mais c’est vrai que les supporters n’ont pas lâché le club, il y avait déjà beaucoup de monde la saison dernière lors du retour en National. On espère que la moyenne de supporters va continuer à grimper.


Tu as changé de club l’été dernier, tu as quitté le bord de mer et le GFC Ajaccio pour poser tes valises en montagne. Pourquoi ce choix même si tu a déjà en partie répondu ?
J’étais en fin de contrat au Gazelec et eux souhaitaient repartir sur un nouveau cycle avec de nouveaux joueurs et puis il y eu la proposition de Grenoble qui est arrivée. Sur un plan sportif, je connaissait déjà la ferveur qu’il y avait autour de ce club et bien que ce soit un promu, si la mayonnaise prenait, avec la grosse ossature de joueur de National qui a été conservée et l’arrivée de quelques joueurs d’expérience, je pensais qu’il pouvait se passer quelque chose.


Grenoble fait un beau parcours pour un promu même si les deux défaites avant la trêve le ternissent un peu. Quels sont les raisons de cette dynamique ?
Je retrouve un peu ce que j’ai connu il y a quelques années en arrivant au HAC, cette envie de tout enfoncer, de se dire à chaque match que nous n’avons rien à perdre, cette envie de montrer que l’on est au niveau avec cette équipe qui reste sur deux accessions de suite. La confiance est au top et pour le moment nous sommes à notre place et notre classement ne nous parait pas immérité.


T’attendais-tu en arrivant ici à figurer aussi bien dans ce classement à la trêve, Grenoble à un temps été 4eme !
Pas vraiment en début de saison, nous aurions signé tout de suite pour un tel parcours, c’est sûr que pour un promus c’est pas mal, tous les promus n’ont pas le même sort si on regarde Bézier ou le Red Star. Nous sommes la petite surprise de cette première moitié de saison !


"Le HAC c’est solide, ça sait bien défendre et se projeter très vite vers l’avant"

Demain, match face au HAC, toi qui la connait bien, quel regard as-tu sur cette équipe havraise ?
Dès que j’en ai l’occasion, je regarde les matchs du HAC et je la trouve irrégulière, capable d’aller gagner à Metz et le week-end suivant de se faire accrocher à domicile par Bézier si mes souvenirs sont bons. C’est à la fois étonnant et non, car cela nous ramène au fait que dans cette Ligue 2 n’importe quelle équipe peut battre n’importe quel adversaire et ce n’est jamais simple et cela démontre que dans ce championnat il faut toujours aborder les matchs à 120%. Mais de toute manière nous sommes prévenus, et pour y avoir joué et connaitre une bonne partie de l’équipe, ce match va être très compliqué pour nous, en plus j’ai vu l’un de leur match face à Bordeaux, le HAC c’est solide, ça sait bien défendre et se projeter très vite vers l’avant avec beaucoup de monde.


Est-tu surpris des deux prestations que le HAC a livré à Bordeaux ?
Pas du tout, il y a des joueurs de qualité au HAC, comme Amos qui a connu la Ligue 1 ou Ferhat qui a largement le niveau pour jouer en Ligue 1, idem pour Dénys Bain, non je ne suis pas surpris et leur victoire à Bordeaux, ils ne l’ont pas volé.


En terme de planning, le HAC va jouer sont 3ème match de la semaine, inversement, Grenoble a vu son match de Coupe de France reporté et n’a plus joué depuis la trêve. D’un côté en équipe peut-être un peu fatigué, de l’autre une en manque de rythme, cela peut-il avoir une incidence sur ce match ?
C’est sûr que cela peut peser, maintenant dans quel sens on le verra demain à 17h, c’est sûr qu’en terme de rythme et d’automatisme, le HAC sera mieux que nous, nous aurons la fraicheur pour nous ! Oui cela peut jouer.


Si pour les moment les deux premières places sont un peu éloignées, celles pour les Play-off sont pour le moins très ouvertes, Grenoble et le HAC, sur ce que l’on a pu voir en première partie de saison figurent-ils selon toi parmi les candidats potentiels à ces places ?
Déjà pour nous, l’objectif et d’obtenir le maintien le plus vite possible. Une fois que ce sera fait, on pourra se projeter sur d’autres ambitions. Sur un plan comptable, si nous produisons la même chose aux matchs retour que sur la phase aller, c’est sûr qu’on ne sera pas loin pour les barrages, quand au HAC, comme tous les ans ils sont taillé pour la montée alors nous pourrions bien nous rencontrer une troisième fois en fin de saison, c’est ce que je souhaite au HAC.

Propos recueillis par Emmanuel Lelaidier


Articles liés

VitréVSHAC
Vitré - HAC
24/01/2019
1/16ème de finale de la Coupe de France
HACVSRed Star
HAC 1 - 0 Red Star
21/01/2019
21ème journée de Ligue 2
Coupe de France
24/01/2019 Vitré - HAC
22ère journée
28/01/2019 Clermont - HAC
23ère journée
01/02/2019 HAC - Brest
24ère journée
08/02/2019 Orléans - HAC
PtsGNP
5 Paris FC 35 9 8 4
6 Lorient 34 9 7 5
7 HAC 34 9 7 5
8 Grenoble 33 9 6 6
9 Niort 33 9 6 6
1872 Stadium Hotel
Féminines HAC - PSG
HAC - Brest
Nomad Hotel
France Bleu
Imporauto
Filiassur